Témoignage de Anne-Sophie, accompagnée par Alixio Mobilité Hauts-de-France dans sa reconversion

Témoignage de Anne-Sophie, accompagnée par Alixio Mobilité Hauts-de-France dans sa reconversion

Gestionnaire de ligne de caisse dans une grande surface, Anne-Sophie a profité du Plan de mobilité proposé par son employeur pour se reconvertir vers le métier d’auxiliaire vétérinaire. Accompagnée par Alixio Mobilité Hauts-de-France dans sa transition professionnelle, elle revient sur son expérience avec notre cabinet.

Anne-Sophie

De Gestionnaire de ligne de caisse

à Auxiliaire Vétérinaire

« Ma conseillère Alixio Mobilité a été un grand plus dans ma transition professionnelle. Elle m’a énormément aidée dans mon choix d’école, le montage du dossier et m’a suivie durant une année complète sans relâche avec toujours autant de motivation qu’au premier jour de notre rencontre. Un grand merci à ELYZABETH ! » 

Vous êtes passée de gestionnaire de ligne de caisse à auxiliaire vétérinaire. Comment avez-vous été amenée à vous positionner sur ce nouveau projet ?

« Dans le cadre du plan de mobilité proposé par mon employeur, j’avais plusieurs choix qui se proposaient, soit retrouver un poste dans l’enseigne où je travaillais, soit trouver un CDD ou un CDI, ou bien faire une formation. J’ai donc opté pour la formation. Je m’étais déjà renseignée des années avant, le coût de la formation était trop élevé et le temps m’aurait manqué. Passionnée par les animaux depuis de nombreuses années, j’ai choisi de me reconvertir en tant qu’auxiliaire vétérinaire. »

Anne-Sophie souhaitait devenir famille d’accueil pour chien guide, mais n’a jamais osé se lancer. Elyzabeth, sa consultante, l’a accompagnée pour mûrir son projet. En parallèle de sa formation d’auxiliaire vétérinaire, Anne-Sophie s’est inscrite auprès d’une association qui élève des chiens guides. Elle a reçu son 1er chiot, SURF, qu’elle a éduqué et emmené partout avec elle. Par la suite, SURF a fait un stage spécial pour devenir chien guide. Au bout d’un an, SURF a pu être confié à une personne aveugle. Ce fût un déchirement pour Anne-Sophie qui a pris conscience qu’il était difficile de dresser un chien durant 1 an pour le « donner » ensuite.

Désormais, Anne-Sophie recherche un poste d’auxiliaire vétérinaire et accueille de temps en temps des chiens guides.

Quel a été l’apport de la consultante et d’Alixio Mobilité dans votre transition professionnelle ?

Anne-Sophie a été accompagnée dans sa transition de carrière par Elyzabeth COEFFIER, Consultante en Mobilité professionnelle chez Alixio Mobilité Hauts-de-France :

« Ma conseillère Alixio Mobilité a été un grand plus dans ma transition professionnelle car elle m’a énormément aidée dans mon choix d’école et pour le montage du dossier. Elle m’a suivie durant une année complète sans relâche avec toujours autant de motivation qu’au premier jour de notre rencontre. Un grand merci à ELYZABETH ! »

Si vous pouviez donner un conseil aux autres personnes qui souhaitent comme vous effectuer une transition professionnelle ?

« Je leur conseillerais d’aller toujours de l’avant et de ne jamais baisser les bras. Les choix que nous prenons sont les bons sans aucun doute, avec de l’aide et un peu de persévérance, on arrive à tout. »

Candidate accompagnée et conseillée par Elyzabeth COEFFIER, Consultante en Mobilité professionnelle chez Alixio Mobilité Hauts-de-France.

Création d’entreprise à la suite d’un plan de départ : de l’informatique à la conception de bars mobiles

Création d’entreprise à la suite d’un plan de départ : de l’informatique à la conception de bars mobiles

Après 25 ans passés dans les équipes informatiques d’une enseigne de la grande distribution, Philippe Cocusse, a profité du plan de départ mis en place par son employeur pour donner un nouveau souffle à sa carrière et créer son entreprise.

Philippe Cocusse

De Responsable maintenance des systèmes d’information
à Concepteur de bars mobiles

« Après la fabrication pour usage personnel d’un « prototype » et suite aux retours positifs et aux encouragements d’amis ou de la famille (… et quelques belles soirées festives), j’avais déjà l’envie d’aller plus loin et de le proposer en dehors du cercle des proches. »

Quel était votre poste au moment du plan ? En quoi consiste votre nouveau métier ?

Au moment du plan, Philippe était responsable d’une équipe en charge de la maintenance des systèmes d’information des Drives. Au cours de sa carrière, il a eu l’occasion de varier ses missions dans les différents domaines de l’entreprise : « développeur, concepteur, chef de projet, responsable de service. Toutes ces expériences m’ont énormément enrichi tant sur le plan professionnel qu’humain ».

Aujourd’hui, son nouveau métier est totalement différent. En effet, Philippe se considère plutôt comme un artisan. Il conçoit, fabrique et commercialise du mobilier de bar, mobile, équipé et personnalisable. Son bar mobile est peu encombrant et adapté à tous les types d’évènements (soirée, mariage, réunion de famille, afterwork) aussi bien pour les particuliers que les associations ou les professionnels.

« Quoi de plus convivial qu’un bar ou tout le monde se retrouve avec plaisir ! », précise Philippe.

Comment avez-vous été amené à vous positionner sur cette création d’entreprise ?

Le concept de son entreprise est né d’un usage personnel : « après la fabrication pour usage personnel d’un « prototype » et suite aux retours positifs et les encouragements d’amis ou de la famille (… et quelques belles soirées festives), j’avais déjà l’envie d’aller plus loin et de le proposer en dehors du cercle des proches » nous explique notre entrepreneur. La proposition d’un départ volontaire dans le cadre d’un plan de son employeur a accéléré cette décision : « pour en bénéficier, il fallait avoir un projet, créer une entreprise. Mon employeur apportait pendant quelques mois une sécurité, une aide financière et un accompagnement par Alixio Mobilité. Je n’ai donc pas hésité très longtemps ».

Et après plusieurs mois de formation, de travail et de persévérance, l’entreprise « LES ATELIERS DU BARASOL » était lancée.

À quelles difficultés avez-vous dû faire face ?

Une fois la société créée, Philippe a dû apprendre à tout faire : la fabrication du produit, la construction de l’offre, la définition de l’image de marque, la création d’un site, l’élaboration de campagnes marketing, l’animation de réseaux sociaux, la participation à des salons et à des réseaux professionnels. Tout cela prend du temps ! Philippe a donc dû faire des choix et définir les priorités, mais également se former et faire appel à d’autres professionnels.   

Quel a été l’apport de l’accompagnement Alixio Mobilité ?

Son consultant Alixio Mobilité l’a épaulé et guidé tout au long de sa création d’entreprise : «  J’ai été suivi par Steve Mahieu, du début de l’élaboration du projet jusqu’à sa mise en œuvre. J’ai pu apprécier l’apport de cet accompagnement tant sur le plan humain par l’écoute, les conseils et les échanges, que sur le plan professionnel dans la définition, la construction et la validation du projet, le séquencement des étapes, le choix des priorités, des formations et l’accompagnement pratique du projet. Ce regard externe challenge, rassure, évite de s’enfermer dans sa seule vision du projet et permet également de redéfinir les priorités. Un grand merci à cette équipe. »

Quand on demande à Philippe s’il a des conseils à donner aux personnes qui sont dans la même situation qu’il a pu l’être, il répond qu’il ne faut pas vouloir tout faire tout seul : « D’abord, il faut faire les bons choix pour sous-traiter certains aspects du projet et se former rapidement aux outils ou techniques nécessaires dans le cadre de son activité en faisant un bilan de compétences savoir-faire / besoins. Par ailleurs, il ne faut pas sous-estimer le temps à passer sur l’animation web et réseaux sociaux. Ensuite, il faut se faire connaître et éviter la solitude en participant à différents réseaux de professionnels (ex BNI.) ou autres évènements (salons, expos..) et également s’appuyer sur les CCI et les CMA pour être accompagné. Enfin, il faut surtout rester confiant et motivé, car c’est une très belle aventure ».

Candidat accompagné et conseillé par Steve Mahieu ,Consultant création et reprise d’entreprise chez Alixio Mobilité

Accompagnement à la mobilité professionnelle : retour sur la reconversion de Christophe

Accompagnement à la mobilité professionnelle : retour sur la reconversion de Christophe

Christophe, manager et chef de marché international dans la grande distribution est devenu conseiller en investissement immobilier grâce à son âme d’entrepreneur et à l’accompagnement de son consultant Alixio Mobilité. Retour sur son accompagnement à la reconversion professionnelle !

Christophe Delporte

De chef de marché international dans la grande distribution
à indépendant conseiller en investissement immobilier

Entrepreneur dans l’âme, j ’ai toujours eu en tête de créer mon entreprise un jour…

L’accompagnement mobilité : la passion comme clé de la réussite

Christophe était manager d’une équipe de 6 personnes en tant que chef de marché international dans le domaine du Petit électroménager dans la grande distribution lorsque son entreprise a mis en place un Plan de Départ Volontaire Autonome.

 » Entrepreneur dans l ‘âme, j ’ai toujours eu en tête de créer mon entreprise un jour…  » explique Christophe, il s’est donc porté volontaire pour démarrer une toute nouvelle aventure, celle de l’entreprenariat. Poussé par une envie d’autonomie, il a décidé de se (re)lancer dans une carrière qui l’avait passionné quelques années plus tôt :  » Je suis passionné par la pierre et fort d’une expérience personnelle de plus de 15 ans dans l’immobilier locatif ».

Changer de métier : un projet ambitieux, mais atteignable !

L’employeur initial de Christophe a confié l’accompagnement de ses collaborateurs dans leurs mobilités professionnelles au cabinet Alixio Mobilité. C’est dans ce cadre que Christophe a rencontré Steve Mahieu, Consultant expert en création, reprise et développement d’entreprise en Hauts-de-France, pour l’aider dans son projet de reconversion. « Mon consultant m’a fait me poser les bonnes questions. Il m’a aidé à constituer mon dossier de départ et a veillé au respect des différentes étapes. Les points réguliers m’ont permis d’avancer progressivement et de formaliser mon projet. »

Christophe a décidé de n’appartenir à aucun réseau franchisé et a donc dû faire toutes les démarches administratives et juridiques, rédiger un modèle économique et commercial ainsi que construire les outils de communication pour promouvoir son entreprise. Habile avec les chiffres, il s’est construit des outils d’aide à la décision pour permettre à ses clients de savoir précisément ce que leur coûteront ou apporteront chaque année leurs investissements.

Aujourd’hui ce travail préparatoire à la construction et au lancement de son nouveau projet lui permet de de se réaliser complètement dans sa reconversion professionnelle. Il accompagne désormais les particuliers souhaitant investir dans l ’immobilier locatif dans la définition de leur besoin, la recherche du bien et la gestion locative. « J’accompagne également des propriétaires d’immeubles ou d’appartements dans la vente de leur bien ; ainsi que des locataires dans la recherche de leur petit nid douillet ! »

Un conseil pour les personnes qui se lancent dans une reconversion ?

« De foncer ! D’oser ! Après s’être posé les bonnes questions sur ce que l’on veut faire de sa vie professionnelle, de ce qu’on peut monter comme projet d’entreprise et des impacts de l ‘entrepreneuriat sur la vie personnelle et familiale. De profiter du temps qui est offert par un congé de reclassement pour travailler sur le projet ; sur le planning et sur tous les aspects qu’ils soient juridiques, fiscaux, économiques, commerciaux… »

 

Candidat accompagné et conseillé par Steve Mahieu, Consultant Expert Création/Reprise/Développement d’entreprise chez Alixio Mobilité en région Hauts-de-France.

Devenir consultant indépendant : le témoignage de Pierre après un PDVA

Devenir consultant indépendant : le témoignage de Pierre après un PDVA

Chef de projet encaissement au sein d’un acteur de la grande distribution, Pierre a profité d’un plan de départ volontaire autonome (PDVA), mis en place par sa société, pour devenir consultant indépendant et accompagner les organisations de distribution dans la mutation des encaissements.

Pierre Aymard

De Chef de projet encaissement dans la grande distribution
à Consultant indépendant paiement encaissement

Aujourd’hui, je qualifie ma transition professionnelle de succès !

L’opportunité d’un PDVA pour devenir consultant indépendant

Lors du PDVA mis en place par son employeur, Pierre occupait le poste de chef de projet encaissement. Ses missions consistaient notamment à définir et mettre en œuvre la stratégie internationale des parcours d’encaissement dans les différents pays de l’entreprise, dans des domaines allant du système d’encaissement à l’organisation des équipes en magasin, en passant par les nouveaux parcours digitaux. Souhaitant donner un nouvel élan à sa carrière, Pierre s’est porté volontaire pour être accompagné par Alixio Mobilité afin de devenir consultant indépendant dans son domaine d’expertise : le paiement et l’encaissement.

C’est une première expérience en tant que consultant pour une ESN qui lui a donné envie de se mettre à son compte. « Cette mission m’a permis d’expérimenter ce mode de travail, en apportant en tant qu’externe une vision différente. Fort de dix années d’expérience dans le retail, j’ai ensuite choisi de créer ma micro-entreprise. Avec l’aide de ma conseillère, je me suis lancé dans la prospection sur des plateformes de mises en relation telles que LinkedIn » explique Pierre.

Un accompagnement nécessaire pour la réussite de son projet de création de société

Pierre s’est investie à 100% dans toutes les étapes du processus sans jamais baisser les bras : « J’ai découvert les nombreux aspects administratifs qui découlent du statut d’entrepreneur : facturation, cotisation sociales et fiscales, gestion de la trésorerie, qui sont absents de la vie d’un salarié sur le plan personnel ».

L’accompagnement mobilité de Marjorie DELEPLANQUE, consultante Alixio Mobilité a été déterminant pour la transition professionnelle de Pierre : « Les interlocuteurs d’Alixio Mobilité avec lesquels j’ai eu la chance de suivre mon projet ont été d’une aide précieuse. J’ai été suivi du début à la fin du projet, c’est à dire du premier rendez-vous au cours duquel je souhaitais bénéficier du plan de départ volontaire jusqu’à la fin du congé de reclassement, par une seule et même interlocutrice. Cela contribue à une prise en charge personnalisée, efficace et professionnelle de mon dossier. Dans une phase de transition professionnelle, il est très agréable d’avoir un seul contact disponible et fiable. Je souhaite également mettre en avant la posture des équipes d’Alixio Mobilité : empathique, facilement joignable, apporteur de solutions et au service des salariés accompagnés. »

Lorsque Pierre a décidé de se tourner vers l’entrepreneuriat, sa consultante l’a mis en relation avec un expert des questions spécifiques à ce statut, qui a ainsi pu lui apporter rapidement des réponses à ses questions et le guider dans ses choix.

La plus belle des récompenses pour Marjorie reste les mots de Pierre, quelques mois après sa reconversion : « Aujourd’hui, je qualifie ma transition professionnelle de succès ! « .

Quelques conseils pour les personnes accompagnées dans le cadre d’un plan collectif ?

« J’encourage les candidats dans une situation similaire à étudier les possibilités qui s’offrent à eux, à bien comprendre les opportunités et risques qui se présentent afin de limiter les surprises, à se faire confiance pour se lancer à franchir le pas, et bien sûr à se faire accompagner par les experts Alixio Mobilité, afin de transformer l’essai » conseille notre nouveau Consultant Indépendant en paiement et encaissement.

Candidat accompagné et conseillé par Marjorie DELEPLANQUE, Consultante en mobilité professionnelle chez Alixio Mobilité en région Hauts-de-France.

Vivre un PDV : le témoignage de David, devenu Directeur d’agence dans les Services à la personne

Vivre un PDV : le témoignage de David, devenu Directeur d’agence dans les Services à la personne

Responsable animation commerciale dans la grande distribution, David a été volontaire pour démarrer une nouvelle vie professionnelle dans le cadre d’un PDV au sein de son ancienne entreprise. Il s’est lancé dans l’aventure de la création d’entreprise dans les Services à la personne.

David Blondel responsable agence suite à un PDV

David Blondel

de Responsable animation commerciale en grande distribution
à Directeur d’agence dans les Services à la personne

Il faut surtout se dire que c’est possible de commencer une nouvelle vie professionnelle, même à plus de 50 ans, même après 27 années passées dans la même entreprise. Il faut croire en soi, en ses capacités, OSER !!

Un PDV comme porte d’entrée vers un nouveau challenge

Après 27 ans en tant que salarié à différents postes à responsabilités où il a pu grandir et s’épanouir, David Blondel s’est porté volontaire dans le cadre du PDV mis en place par son entreprise. Cela a été pour lui l’opportunité de se lancer dans une nouvelle aventure, porteuse de sens et avec une grande utilité sociale, un point qui lui tenait à coeur. Il s’est donc rapproché d’une franchise spécialisée dans l’aide à domicile pour les personnes âgées avec laquelle il partageait les valeurs et la philosophie : « apporter une qualité de service comme si c’était pour mes propres parents ou grands-parents » explique David.

David est aujourd’hui Directeur de l’Agence Petits-fils de Wambrechies, spécialiste de l’aide à domicile sur-mesure pour les personnes âgées et dépendantes. C’est une nouvelle aventure qui s’ouvre à lui :  » J’ai la chance de partir d’un territoire où tout est à construire : rechercher en permanence les meilleures Auxiliaires de Vie, prospecter pour trouver des clients, me faire connaitre des prescripteurs médico-sociaux, des commerçants, etc. Je dois en parallèle suivre mon business plan, coordonner les plannings d’intervention, faire les paies et les factures chaque début de mois. En tant que chef d’entreprise, je suis un homme-orchestre qui ne s’ennuie pas et continue d’apprendre chaque jour. »

Un projet riche de sens

En plus de cette création d’entreprise et de son rôle dans cet écosystème qu’il est en train de créer, David est également fier de prendre part à un véritable rôle social « En année 3, ce sont 60 emplois que j’aurais créés, ce qui, au-delà du domaine d’activité lui-même, donne aussi du sens ».

Les petites satisfactions de tous les jours le confortent dans son choix de reconversion professionnelle et nourrissent sa motivation : « Aujourd’hui, après 2 mois d’activité, je suis comblé et mes proches trouvent que je ne suis plus le même homme ! Les retours clients et retours des Auxiliaires de vie me renforcent chaque jour ».

« Je vous fais un petit retour. Maman est ravie de Laetitia. Il fallait donc essayer. Merci pour votre souplesse et disponibilité. Bonne journée. » (Mr D.).

Un auxiliaire de vie lui a également rapporté une situation touchante : « J’intervenais chez Mme S. et la famille était présente. Ils m’ont appelée à l’étage et quand je suis arrivée, ils m’ont applaudie, j’avais les larmes aux yeux. ».

« C’est pour ça que je me lève avec plaisir chaque matin !! » nous explique David.

Sur le chemin d’une nouvelle vie

De nature optimiste, David n’a pas rencontré de grande difficulté dans ses choix de profiter de l’opportunité du PDV : « Ma seule problématique était de savoir si mon expérience et mes compétences étaient suffisantes pour franchir le pas de l’entrepreneuriat. Une réponse « positive » m’a été apportée par la franchise et par mon conseiller Alixio Mobilité »

Le choix d’être franchisé lui permet également de ne pas être seul face aux démarches administratives et d’acquérir rapidement un savoir-faire éprouvé. Il a également bénéficié du soutien de ses proches dès le début de son projet « c’est un véritable booster ! ».

Comment David a-t-il été accompagné dans son projet ?

Pour David, l’accompagnement de son consultant RH Alixio Mobilité a été un véritable appui dans son projet en le challengeant sur la nature de l’activité, le business plan, le choix du statut d’entreprise, etc. « Il m’a aussi rassuré sur mon projet ce qui est important quand on opère une telle transition. Et nous restons en contact alors que mon activité est maintenant lancée : c’est top ! » raconte David.

Si David devait conseiller d’autres personnes dans une situation similaire de mobilité professionnelle comme un PDV, il voudrait leur dire…

« Il faut savoir partir en étant motivé par un projet et surtout pas contraint et dos au mur. Il faut surtout se dire que c’est possible de commencer une nouvelle vie professionnelle, même à plus de 50 ans (j’en ai 52 !!), même après 27 années passées dans la même entreprise. Il faut croire en soi, en ses capacités, OSER !! » Oser croire en soi est donc pour David la clé de la réussite dans une reconversion professionnelle, mais il est aussi important pour lui que le projet soit partagé par ses proches « ça rassure et ça libère toute l’énergie nécessaire au lancement du projet. »

Il est d’ailleurs en contact avec d’anciens collègues qui lui demandent comment se passe sa nouvelle vie et certains vont bientôt franchir le pas chez Petits-fils.

Candidat accompagné et conseillé par Steve Mahieu, Consultant Expert Création/Reprise/Développement d’entreprise chez Alixio Mobilité en région Hauts-de-France.

Envie de reconversion : Laëtitia, de responsable des prêts de copropriété à esthéticienne

Envie de reconversion : Laëtitia, de responsable des prêts de copropriété à esthéticienne

Laëtitia David

de Responsable des prêts de copropriété
à Esthéticienne

La motivation et la confiance en son projet font 90% du travail. Commencez donc par croire en vous, prenez le temps de murir votre idée et soyez persévérant pour mener à bien votre entrepreneuriat.

Responsable régionale des prêts de copropriété au sein d’un organisme financier, Laëtitia a profité d’une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) au sein de son ancienne entreprise pour se reconvertir dans l’esthétique.

Une envie de reconversion murement réfléchie

Déjà très jeune, Laëtitia avait une certaine appétence pour le secteur de l’esthétique. Mais, la vie l’a conduite sur un tout autre chemin, dont elle est fière et elle ne regrette rien. Il y a 4 ans, à la naissance de sa première fille, une envie de changement est apparue. Tout naturellement, cet attrait pour l’esthétique a repris le dessus. A l’époque, sa raison et sa peur l’ont retenue d’entamer une reconversion. Il lui a fallu attendre encore quelques années pour envisager la suite à donner à cette envie. Lorsque son ancien employeur a mis en place une GPEC il y a quelques mois, son projet avait eu le temps de murir et Laëtitia était prête à changer de métier pour devenir sa propre patronne.

« Je crois que l’entrepreneuriat a toujours fait partie de moi. Je suis ravie de pouvoir développer mon activité, faire mes propres choix, en étant consciente des difficultés qui m’attendent, tant en termes d’investissement personnel que professionnel » indique Laëtitia.

Notre collaboratrice accompagnée s’est donc lancée dans une reconversion esthétique et plus particulièrement dans l’art du regard. Elle s’est spécialisée dans le maquillage permanent, les extensions de cils et autres techniques liées à l’embellissement du regard. Entre la nécessité de convaincre son entourage de la crédibilité de son projet, et le rythme intense avec l’école, les clientes et sa vie de jeune maman de deux enfants en bas âge, cette transition de carrière n’a pas été de tout repos pour Laëtitia. Mais cela valait le coup. Elle est aujourd’hui épanouie et ne regrette pas son choix.

« J’ai entamé un CAP esthétique, afin de parfaire cette reconversion et renforcer toutes les formations entreprises. D’ici quelques mois, je serai officiellement diplômée esthéticienne et je pourrai ouvrir mon institut, et voler de mes propres ailes, afin de faire ressortir le plus beau en chacun » explique notre jeune entrepreneuse.

Le soutien essentiel de son conseiller Alixio Mobilité

L’accompagnement proposé par Alixio Mobilité a permis de rendre cette reconversion plus facile pour Laëtitia. « Mon conseiller Steve Mahieu a été la première personne à croire en moi. Il a été un soutien moral important et motivant. Il a également été d’une aide précieuse, tant sur le plan administratif que sur les étapes à respecter » se souvient notre collaboratrice accompagnée. Grâce au suivi de son consultant entrepreneuriat Alixio Mobilité, elle a pu se remettre en question et concrétiser son projet.

Les conseils de notre jeune esthéticienne aux futurs entrepreneurs

« La motivation et la confiance en son projet font 90% du travail. Commencez donc par croire en vous, prenez le temps de murir votre idée et soyez persévérant pour mener à bien votre entrepreneuriat.

Mais c’est aussi avec l’aide d’un conseiller honnête sur la réalisation de votre projet que vous y parviendrez. Il saura faire ressortir les aspects positifs et négatifs de votre concept, et surtout il vous motivera. En plus d’être un soutien administratif, il sera un excellent soutien moral, pour vous aider à tenir bon jusqu’à la création de votre entreprise, et même après !! Bref, il est essentiel d’être soutenu et guidé ! 🙂 »

Candidate accompagnée et conseillée par Steve Mahieu, Consultant Expert Création/Reprise/Développement d’entreprise chez Alixio Mobilité en région Hauts-de-France.