Portrait de collaboratrice : Agnès Rozynski, consultante senior création d’ entreprise

28 Mai 2021 | Ile-de-France, Nos actus, Région, Témoignages

Agnès Rozynski est Consultante senior spécialisée en création et reprise d’entreprise. Elle accompagne les personnes qui souhaitent créer ou reprendre une entreprise, de l’idée jusqu’à sa réalisation.

Agnes rozynski consultante création d'entreprise Alixio Mobilité

Agnès Rozynski

Consultante senior en création et reprise d’entreprise chez Alixio Mobilité

J’adore voir une idée naissante se réaliser, on créé des projets tous les jours, dans différents domaines et c’est passionnant !

Un parcours multi compétences qui fait sa force

Agnès a commencé ses études avec un BAC Comptabilité, puis une maîtrise de droit public, pour s’orienter ensuite vers un Master en Gestion d’entreprise option Marketing, dans son pays d’origine, la Pologne. Elle a ensuite intégré un cabinet dans la gestion des aides et subventions européennes, puis un autre cabinet dans lequel elle traitait des mêmes sujets mais avec des clients entrepreneurs. Petit à petit, elle s’est spécialisée dans l’accompagnement des entrepreneurs dans la création, la reprise et la gestion d’entreprise. Forte de ses compétences en gestion d’entreprise et de son expérience avec les créateurs d’entreprise, c’est tout naturellement qu’elle offre à ses porteurs de projet un accompagnement sur tous les pans de la création d’entreprise depuis son arrivée chez Alixio Mobilité en 2016 !

Sa plus belle satisfaction : accompagner les porteurs de projet

“J’adore voir une idée naissante se réaliser, on créé des projets tous les jours, dans différents domaines et c’est passionnant !” raconte Agnès, le sourire aux lèvres. Avec 13 ans d’expérience, ce qui lui plaît toujours autant dans son métier de consultante création et reprise d’entreprise, c’est le fait de pouvoir créer du lien en mettant en relation ses porteurs de projet avec d’autres personnes qui peuvent les faire avancer dans leur réflexion ou dans l’action. La mise en relation, c’est un pas de plus, c’est aussi un autre regard qui permet d’avancer autrement pour un entrepreneur : “j’adore trouver la bonne personne qui pourra aider mes créateurs accompagnés à avancer vers leurs objectifs”.

Agnès a à coeur de réfléchir avec ses porteurs de projets “quand on est face à une difficulté, je suis dans le même bateau” dit-elle, impliquée donc, mais toujours dans la prise de hauteur grâce à son expérience. Elle aide les créateurs à en faire de même et à se poser les bonnes questions, sans apporter les réponses à leurs place. Dans cette optique, elle organise souvent des rencontres ou ateliers au sein de l’Incubateur Alixio Mobilité, entre les différents porteurs de projets, mais aussi avec des partenaires, pour leur permettre d’enrichir leurs projets.

Un souvenir d’accompagnement marquant ?

Tous les accompagnements sont marquants comme nous l’explique Agnès, mais les accompagnements de création d’entreprise à l’étranger le sont d’autant plus : “J’ai presque fait le tour de monde de la création d’entreprise avec tous les projets menés à l’étranger” dit-elle. Une façon aussi de nourrir sa culture et une satisfaction décuplée “Je suis tellement contente quand j’ai des nouvelles de porteurs de projet, 2 ou 3 ans plus tard, qui me disent que tout va bien pour eux et que l’entreprise fonctionne bien !”.

Il y a aussi des projets qui, sur le papier, ne remportent pas tous les suffrages mais qui passent brillamment toutes les étapes : “On se rend finalement compte que le projet répond à un vrai besoin, que le business plan fonctionne, que l’appel de fonds est une réussite…on va de bonne surprise en bonne surprise et ça a été le cas sur un projet qui est allé jusqu’à remporter un concours régional d’entreprenariat” !

Le leitmotiv d’Agnès pour les projets de création d’entreprise ?

« Je dis toujours “aucune idée n’est farfelue tant qu’on ne prouve pas le contraire”, car toutes les idées sont bonnes à prendre. Il faut juste les travailler, enrichir la réflexion : si on est accompagné, si on connait bien son produit, son client et son marché, on a moins de chance de se tromper. Ce n’est pas grave de ne pas aller au bout d’une idée si on se rend compte qu’elle ne fonctionne pas, mais il faut aller au bout de la réflexion pour s’en libérer et aller plus loin ensuite.”

Articles récents :