Histoire de Reconversion dans la région Nord Est : « Un retour aux sources »

14 Mai 2019 | Nos actus, Région, Témoignages

OLGA GOLOVINA, 31 ANS

D’Assistante commerciale à Vendeuse de bijoux en pierres naturelles

Il y a un bon moment pour se lancer. Il faut se sentir prêt et avoir confiance pour affronter les challenges qui se présenteront.

Assistante commerciale dans une société spécialisée dans la fabrication et la vente d’appareils haute et basse tension, Olga Golovina a profité du plan social annoncé par son entreprise pour changer d’horizon professionnel. C’était le « bon » moment pour le faire.

La naissance de son projet entrepreneurial

Originaire de Russie, en provenance d’une région ayant d’importants gisements de pierres précieuses, Olga a une connaissance très fine des bienfaits des minéraux et des tendances de bijoux « fantaisies ».

Au fil de son accompagnement, et en échangeant régulièrement avec son consultant dédié Alixio Mobilité, son projet va se préciser peu à peu pour aboutir à la vente de créations artisanales sélectionnées aux quatre coins du monde.

Le choix du nom « Charmoïte« , en clin d’œil à ses origines

Charmoïte, le nom choisi pour son activité, fait référence à Charoïte, une pierre minérale fine rare, découverte près de la Tchara (Чара), une rivière située en Sibérie orientale en Russie. En russe chary (чары) signifie « charme » et « magie ».

Connue pour ses vertus « magiques », elle aiderait à protéger l’individu des peurs qui pourraient le déstabiliser, à prendre du recul sur les évènements et à les accepter, qu’ils soient positifs ou négatifs, la Charoïte renforcerait la clairvoyance dans les situations complexes.

Un nom qui lui aura porté chance dans le lancement de son affaire située aujourd’hui dans l’un des plus beaux et touristiques villages d’Alsace, à Eguisheim.


Des challenges relevés

« Avec du recul, j’ai perçu les mesures sociales de ma société comme une opportunité, celle de pouvoir remettre en question ma vie professionnelle, mes réels envies et objectifs. Si je devais donner un conseil ce serait celui d’affronter ses peurs pour se redécouvrir… Et se donner les moyens de s’épanouir dans un nouveau chemin de vie professionnel. »

« Pendant un an, je me suis beaucoup déplacée pour assister à des expositions, partir à la rencontre de professionnels du domaine pour construire et formaliser mon propre business plan. »

Comme le précise et nous conseille Olga Golovina, pour passer de l’idée au projet, il faut être prêt à s’investir pleinement et savoir confronter son projet à la réalité du marché.

Candidate accompagnée et conseillée par Alexis Dalanzy, Chef de projet dans la région Nord Est

Articles récents :