Transition & interruption de carrière : des trimestres à comptabiliser pour la Retraite !

Transition & interruption de carrière : des trimestres à comptabiliser pour la Retraite !

Certaines périodes de transition et d’inactivité professionnelle, même si elles ne donnent pas systématiquement lieu à des prélèvements de cotisations, peuvent être prises en compte dans le calcul de la retraite.

Le congé reclassement : est-ce que les trimestres sont cotisés ?

Le congé de reclassement commence en général pendant la période de préavis de licenciement et peut continuer au-delà, dans la limite d’un an.

Durant la période de préavis, le collaborateur perçoit son salaire qui, étant soumis aux cotisations sociales habituelles, est pris en compte dans le calcul de ses droits : les trimestres sont cotisés pour les régimes de base et complémentaire.

Pendant la durée du congé de reclassement excédant le préavis jusqu’au 12ème mois, le salarié perçoit une allocation, exonérée de charges sociales. Les trimestres sont validés en périodes assimilées.

Carrières à l’étranger : quelle prise en compte dans le calcul de sa retraite ?

L’acquisition de trimestres et la liquidation en France vont dépendre du pays dans lequel le salarié a travaillé.

Si la carrière s’est déroulée dans un pays membre de l’Union Européenne, les trimestres travaillés dans le pays concerné seront bien pris en compte pour le calcul de ses droits.

Si la carrière s’est déroulée dans un pays hors UE, proposant une convention bilatérale, les trimestres peuvent être aisément rapatriés (exemple : USA, Canada).

Si la carrière s’est déroulée dans un pays hors UE, ne proposant pas de convention bilatérale, les trimestres ne pourront pas être rapatriés dans le relevé CARSAT.

Maternité, Paternité : quels impacts sur la retraite ?

Pour chaque enfant, une femme acquiert 4 trimestres au titre de la maternité. Un assuré peut également obtenir 4 trimestres au titre de l’éducation de l’enfant.

Les parents qui choisissent de partir en congé parental bénéficient d’une majoration égale à la durée du congé (12 trimestres au maximum). C’est-à-dire que tous leurs trimestres passés en congé parental seront validés.

Cette majoration ne se cumule pas avec les 8 trimestres (grossesse, accouchement et éducation de l’enfant) : c’est la méthode de calcul la plus avantageuse pour l’assuré qui est retenue.

Le service militaire compte-t-il pour la retraite ?

Le service militaire est comptabilisé à raison d’un trimestre tous les 90 jours (jusqu’à 4 à 6 trimestres militaires en moyenne).

Ces trimestres sont validés et pris en compte pour le calcul de la carrière longue (dans la limite de 4). En effet, dès lors qu’un salarié a pu acquérir 4 ou 5 trimestres (selon sa date de naissance) avant la fin de l’année de ses 20 ans, il est éligible à la carrière longue (retraite à 60 ans).

Propos recueillis par Franck Renaudin, Responsable pôle Retraite & Optimisation national

Tour de France des petits-déjeuners RH

Tour de France des petits-déjeuners RH

Nous organisons un tour de France des petits-déjeuners RH, l’occasion de rencontrer nos équipes en régions !

Grâce aux experts du groupe, nous interviendrons sur plusieurs thématiques liées aux actualités RH : la réforme du dialogue social (CSE), l’attraction & la fidélisation des talents, l’accompagnement des projets Retraite, les RPS & la qualité de vie au travail…

Première étape Lilloise le 21 mars et rendez-vous à Maxeville le 2 avril !

L’objectif de cette matinée d’échanges :
Faire le point sur l’actualité et le fonctionnement technique des retraites, la gestion de la fin de carrière et les dispositifs à connaître pour conseiller au mieux les séniors en entreprise.

Au plaisir de vous accueillir !

Participation d’Alixio Mobilité au startup weekend sur l’île de la Réunion !

Participation d’Alixio Mobilité au startup weekend sur l’île de la Réunion !

Notre collaboratrice sur place, Camille VATON, participera en tant que coach au startup weekend qui aura lieu les 14, 15 et 16 septembre à l’IUT Saint Pierre.

Organisé par l’association Webcup depuis 2011 à la Réunion, l’objectif du startup weekend est de promouvoir l’entrepreneuriat en regroupant des participants avec une idée, et des experts en création d’entreprise.

Le leitmotiv de l’association : « venez avec une idée, repartez avec un projet ! »

Au programme, trois jours d’échanges, de rencontres, de partages, de convivialité et de dynamisme pour passer de l’idée au projet en 54 heures.

Vous souhaitez en savoir plus ? Retrouvez le site de l’événement sur ce lien.

Vous pourrez également suivre l’aventure #Startupweekend les jours-J avec le compte @AlixioMobilité.

La rupture conventionnelle collective : de nouvelles modalités de rupture à l’amiable

La rupture conventionnelle collective : de nouvelles modalités de rupture à l’amiable

La rupture conventionnelle existe déjà à l’échelle individuelle depuis 2008. Depuis les ordonnances sur le code du travail, elle peut maintenant être collective.

Les points principaux de cette nouvelle loi :

  • Elle est initiée par l’employeur
  • Un accord collectif doit être signé avec le comité social et économique
  • Cet accord doit être homologué auprès de la DIRECCTE (15 jours pour le valider)
  • Les salariés doivent être volontaires
  • S’il n’y a pas assez de candidats, l’accord ne peut pas être signé
  • Si le nombre de candidats est trop élevé, ils sont sélectionnés sur des critères prédéfinis
  • L’entreprise n’a pas à présenter de motif économique

La rupture conventionnelle est donc un moyen de rompre un contrat de travail à durée indéterminée (CDI) d’un commun accord, contrairement au licenciement et à la démission.

Pour en savoir plus :

Emploi : 2,3 millions d’intentions d’embauche en 2018

Emploi : 2,3 millions d’intentions d’embauche en 2018

Selon l’enquête « Besoins en main-d’œuvre » réalisée chaque année par Pôle Emploi, les employeurs anticipent une forte progression (+18,7 %) de leurs perspectives d’embauche en 2018.

L’essentiel en chiffres clés :

  • 2,35 millions d’embauches potentielles,
  • 25,9 % des établissements déclarent avoir l’intention d’embaucher,
  • 63,9 % des recrutements sont envisagés en contrats durables (CDI ou CDD de six mois ou plus),
  • 44,4 % des projets d’embauche sont anticipés comme difficiles.

Pour accéder à l’ensemble des résultats :

– Enquête Besoins en Main-d’œuvre en 2018, Pôle Emploi

Infographie – Évolution du marché de l’emploi salarié

Infographie – Évolution du marché de l’emploi salarié

  • Le marché de l’emploi salarié progresse

En 2017, les effectifs étaient en hausse de 1,1 % par rapport à 2016.

  • Une accélération dans le privé et une baisse dans la fonction publique

Au cours de ces trois derniers mois de l’année, l’emploi salarié augmente de 82.300 dans le privé alors qu’il diminue de 9.600 dans la fonction publique, du fait notamment de la baisse du nombre de contrats aidés, souligne l’INSEE.

  • Les chiffres par secteur d’activité
  • Services marchands : 225.700 emplois créés soit une hausse de 1,9 % (dont +8,2% pour l’intérim)
  • Industrie : 1.100 emplois créés (+0,0%)
  • Construction : 30.100 créations de postes (+2,3%)
  • Agriculture : 5.000 postes supplémentaires (+1,7%)
  • Services non marchands : Création de 6.900 emplois nets (soit +0,1%) dont 17.700 dans le privé et – 10.800 dans le public

Source : INSEE, Emploi salarié, Acoss-Ursaaf, Dares, paru le 13 mars 2018