Témoignage de Anne-Sophie, accompagnée par Alixio Mobilité Hauts-de-France dans sa reconversion

Témoignage de Anne-Sophie, accompagnée par Alixio Mobilité Hauts-de-France dans sa reconversion

Gestionnaire de ligne de caisse dans une grande surface, Anne-Sophie a profité du Plan de mobilité proposé par son employeur pour se reconvertir vers le métier d’auxiliaire vétérinaire. Accompagnée par Alixio Mobilité Hauts-de-France dans sa transition professionnelle, elle revient sur son expérience avec notre cabinet.

Anne-Sophie

De Gestionnaire de ligne de caisse

à Auxiliaire Vétérinaire

« Ma conseillère Alixio Mobilité a été un grand plus dans ma transition professionnelle. Elle m’a énormément aidée dans mon choix d’école, le montage du dossier et m’a suivie durant une année complète sans relâche avec toujours autant de motivation qu’au premier jour de notre rencontre. Un grand merci à ELYZABETH ! » 

Vous êtes passée de gestionnaire de ligne de caisse à auxiliaire vétérinaire. Comment avez-vous été amenée à vous positionner sur ce nouveau projet ?

« Dans le cadre du plan de mobilité proposé par mon employeur, j’avais plusieurs choix qui se proposaient, soit retrouver un poste dans l’enseigne où je travaillais, soit trouver un CDD ou un CDI, ou bien faire une formation. J’ai donc opté pour la formation. Je m’étais déjà renseignée des années avant, le coût de la formation était trop élevé et le temps m’aurait manqué. Passionnée par les animaux depuis de nombreuses années, j’ai choisi de me reconvertir en tant qu’auxiliaire vétérinaire. »

Anne-Sophie souhaitait devenir famille d’accueil pour chien guide, mais n’a jamais osé se lancer. Elyzabeth, sa consultante, l’a accompagnée pour mûrir son projet. En parallèle de sa formation d’auxiliaire vétérinaire, Anne-Sophie s’est inscrite auprès d’une association qui élève des chiens guides. Elle a reçu son 1er chiot, SURF, qu’elle a éduqué et emmené partout avec elle. Par la suite, SURF a fait un stage spécial pour devenir chien guide. Au bout d’un an, SURF a pu être confié à une personne aveugle. Ce fût un déchirement pour Anne-Sophie qui a pris conscience qu’il était difficile de dresser un chien durant 1 an pour le « donner » ensuite.

Désormais, Anne-Sophie recherche un poste d’auxiliaire vétérinaire et accueille de temps en temps des chiens guides.

Quel a été l’apport de la consultante et d’Alixio Mobilité dans votre transition professionnelle ?

Anne-Sophie a été accompagnée dans sa transition de carrière par Elyzabeth COEFFIER, Consultante en Mobilité professionnelle chez Alixio Mobilité Hauts-de-France :

« Ma conseillère Alixio Mobilité a été un grand plus dans ma transition professionnelle car elle m’a énormément aidée dans mon choix d’école et pour le montage du dossier. Elle m’a suivie durant une année complète sans relâche avec toujours autant de motivation qu’au premier jour de notre rencontre. Un grand merci à ELYZABETH ! »

Si vous pouviez donner un conseil aux autres personnes qui souhaitent comme vous effectuer une transition professionnelle ?

« Je leur conseillerais d’aller toujours de l’avant et de ne jamais baisser les bras. Les choix que nous prenons sont les bons sans aucun doute, avec de l’aide et un peu de persévérance, on arrive à tout. »

Candidate accompagnée et conseillée par Elyzabeth COEFFIER, Consultante en Mobilité professionnelle chez Alixio Mobilité Hauts-de-France.

Témoignage de Sandrine, accompagnée par Alixio Mobilité Sud-Ouest dans sa reconversion

Témoignage de Sandrine, accompagnée par Alixio Mobilité Sud-Ouest dans sa reconversion

Salariée en laboratoire pharmaceutique, Sandrine a profité du Plan de mobilité proposé par son employeur pour prendre un nouveau tournant dans sa carrière. Accompagnée par Alixio Mobilité Sud-Ouest dans sa transition professionnelle, elle revient sur son expérience avec notre cabinet.

Sandrine

De salariée dans un laboratoire pharmaceutique

à franchisée dans le rééquilibrage alimentaire

« Ce projet, je le nourris depuis à peu près 1 an, aidée par le plan de mobilité mis en place dans mon entreprise. Être à mon compte, gérer ma propre société, dans un domaine qui a du sens et qui prend de l’essor aujourd’hui, m’a littéralement motivée. » 

Vous êtes passée de salariée dans un laboratoire pharmaceutique à entrepreneuse. Comment avez-vous été amenée à vous positionner sur ce nouveau projet ?

« Avec le succès de mon rééquilibrage alimentaire mené en tant que cliente dietplus l’année dernière, j’ai été séduite par le concept et convaincue quant à son efficacité. J’ai senti que je m’épanouirais complètement dans ce nouveau métier. J’ai choisi la franchise dietplus en particulier, car elle apporte une formation et un encadrement que j’apprécie. »

Salariée dans un laboratoire depuis de nombreuses années en région Toulousaine, Sandrine, 52 ans, a débuté sa carrière en tant que conseillère formatrice puis au sein du service d’analyse sensorielle en recherche clinique. Aidée par le plan de mobilité mis en place dans son entreprise début 2022, Sandrine a nourri son projet et a ouvert un centre dietplus, spécialisé dans le rééquilibrage alimentaire, en tant que franchisée.  

Aujourd’hui, Sandrine avoue ressentir une grande fierté d’avoir mené à terme ce projet. Après seulement quelques jours, son projet lui laisse présager d’un bel avenir. « Les clients sont là et la demande est grande. » 

Comment avez-vous géré les aléas de la création d’entreprise ?

Sandrine indique que les étapes sont nombreuses et pas toujours faciles. Elle précise que les démarches administratives sont un peu opaques et complexes quand on n’a pas l’habitude. « Je pense par exemple à des dates clé pour la création de la société afin d’être en règle par rapport à la suspension de travail et au plan de mobilité, ce qui entraine des conséquences sur la signature du bail du local, sur l’acceptation de l’emprunt bancaire etc. La recherche du local n’est pas non plus des plus aisées, de ce côté-là, j’ai eu beaucoup de chance. Enfin, il est indispensable de tracer toutes les dépenses pour ne pas perdre le fil de sa comptabilité et tenir le cap.»

Quel a été l’apport du consultant et d’Alixio Mobilité dans votre transition professionnelle ?

Sandrine a été accompagnée dans sa transition de carrière par Lydéric Giudicelli, Consultant en Création d’entreprise chez Alixio Mobilité Occitanie :

« Mon consultant Alixio, Lydéric, a été depuis le départ d’un soutien et d’une aide indispensables. Il m’a guidée dans mes démarches, mise en garde et renseignée sur tous les aspects comptables et juridiques dont j’avais besoin pour avancer dans mon projet. Il a surtout été à l’écoute dès que j’avais besoin d’être rassurée et réactif quand il me manquait des éléments. »

Si vous pouviez donner un conseil aux autres personnes qui souhaitent comme vous effectuer une transition professionnelle ?

« Je leur conseillerais d’être méthodique et organisé. De ne pas vouloir aller trop vite pour prendre le temps d’assimiler toutes les nouveautés. Mais surtout, d’y croire et de toujours rester positif malgré les quelques embûches qui se mettront au travers de la route. Ça en vaut vraiment le coup !! ».

Candidate accompagnée et conseillée par Lydéric Giudicelli, Consultant en Création et reprise d’entreprise chez Alixio Mobilité Occitanie.

Création d’entreprise à la suite d’un plan de départ : de l’informatique à la conception de bars mobiles

Création d’entreprise à la suite d’un plan de départ : de l’informatique à la conception de bars mobiles

Après 25 ans passés dans les équipes informatiques d’une enseigne de la grande distribution, Philippe Cocusse, a profité du plan de départ mis en place par son employeur pour donner un nouveau souffle à sa carrière et créer son entreprise.

Philippe Cocusse

De Responsable maintenance des systèmes d’information
à Concepteur de bars mobiles

« Après la fabrication pour usage personnel d’un « prototype » et suite aux retours positifs et aux encouragements d’amis ou de la famille (… et quelques belles soirées festives), j’avais déjà l’envie d’aller plus loin et de le proposer en dehors du cercle des proches. »

Quel était votre poste au moment du plan ? En quoi consiste votre nouveau métier ?

Au moment du plan, Philippe était responsable d’une équipe en charge de la maintenance des systèmes d’information des Drives. Au cours de sa carrière, il a eu l’occasion de varier ses missions dans les différents domaines de l’entreprise : « développeur, concepteur, chef de projet, responsable de service. Toutes ces expériences m’ont énormément enrichi tant sur le plan professionnel qu’humain ».

Aujourd’hui, son nouveau métier est totalement différent. En effet, Philippe se considère plutôt comme un artisan. Il conçoit, fabrique et commercialise du mobilier de bar, mobile, équipé et personnalisable. Son bar mobile est peu encombrant et adapté à tous les types d’évènements (soirée, mariage, réunion de famille, afterwork) aussi bien pour les particuliers que les associations ou les professionnels.

« Quoi de plus convivial qu’un bar ou tout le monde se retrouve avec plaisir ! », précise Philippe.

Comment avez-vous été amené à vous positionner sur cette création d’entreprise ?

Le concept de son entreprise est né d’un usage personnel : « après la fabrication pour usage personnel d’un « prototype » et suite aux retours positifs et les encouragements d’amis ou de la famille (… et quelques belles soirées festives), j’avais déjà l’envie d’aller plus loin et de le proposer en dehors du cercle des proches » nous explique notre entrepreneur. La proposition d’un départ volontaire dans le cadre d’un plan de son employeur a accéléré cette décision : « pour en bénéficier, il fallait avoir un projet, créer une entreprise. Mon employeur apportait pendant quelques mois une sécurité, une aide financière et un accompagnement par Alixio Mobilité. Je n’ai donc pas hésité très longtemps ».

Et après plusieurs mois de formation, de travail et de persévérance, l’entreprise « LES ATELIERS DU BARASOL » était lancée.

À quelles difficultés avez-vous dû faire face ?

Une fois la société créée, Philippe a dû apprendre à tout faire : la fabrication du produit, la construction de l’offre, la définition de l’image de marque, la création d’un site, l’élaboration de campagnes marketing, l’animation de réseaux sociaux, la participation à des salons et à des réseaux professionnels. Tout cela prend du temps ! Philippe a donc dû faire des choix et définir les priorités, mais également se former et faire appel à d’autres professionnels.   

Quel a été l’apport de l’accompagnement Alixio Mobilité ?

Son consultant Alixio Mobilité l’a épaulé et guidé tout au long de sa création d’entreprise : «  J’ai été suivi par Steve Mahieu, du début de l’élaboration du projet jusqu’à sa mise en œuvre. J’ai pu apprécier l’apport de cet accompagnement tant sur le plan humain par l’écoute, les conseils et les échanges, que sur le plan professionnel dans la définition, la construction et la validation du projet, le séquencement des étapes, le choix des priorités, des formations et l’accompagnement pratique du projet. Ce regard externe challenge, rassure, évite de s’enfermer dans sa seule vision du projet et permet également de redéfinir les priorités. Un grand merci à cette équipe. »

Quand on demande à Philippe s’il a des conseils à donner aux personnes qui sont dans la même situation qu’il a pu l’être, il répond qu’il ne faut pas vouloir tout faire tout seul : « D’abord, il faut faire les bons choix pour sous-traiter certains aspects du projet et se former rapidement aux outils ou techniques nécessaires dans le cadre de son activité en faisant un bilan de compétences savoir-faire / besoins. Par ailleurs, il ne faut pas sous-estimer le temps à passer sur l’animation web et réseaux sociaux. Ensuite, il faut se faire connaître et éviter la solitude en participant à différents réseaux de professionnels (ex BNI.) ou autres évènements (salons, expos..) et également s’appuyer sur les CCI et les CMA pour être accompagné. Enfin, il faut surtout rester confiant et motivé, car c’est une très belle aventure ».

Candidat accompagné et conseillé par Steve Mahieu ,Consultant création et reprise d’entreprise chez Alixio Mobilité